Open/Close Menu
Plumes d'ailes
&
Mauvaises graines
Paroles, voix et cultures citoyennes

Proud to be prof !

athena

Le silence frappe mon esprit comme lorsque j’ai couru trop vite et que je sens mon pouls battre dans mes tympans. Ils sont assis. La bouche semi-ouverte. Ils ont 18, 19, 20 ans. Etudiants. Derrière leur visage de jeunes adultes, je vois les gosses, les gamins, les petiots qui levaient les yeux vers leur maître d’école, en réclamant une nouvelle histoire.

Je suis devant eux, avec ma tenue de rentrée et ma nuit trop courte. Je ne suis pas seule. Avec moi, Ulysse et le cheval de Troie. Avec moi, le massacre des prétendants. Avec moi Prométhée, Athéna. Avec moi Icare et sa chute. Et Egée, et Thésée, le lâche qui abandonne Ariane, la sotte qui aime au premier coup d’œil… je leur dis tout, comme si ma vie en dépendait. Ils posent des questions. Se rappellent un peu, et surtout aiment. Répètent, rient, s’exclament.

Ils ont leurs visages de gosses parce que nous sommes dans le même berceau. Celui de l’humanité.

Immortels. Pendant ces deux heures de cours, nous étions immortels.

C’était bien. Ils sont partis.

Le silence bat.

Fort.

Je pense à mes collègues qui se battent pour la reconnaissance de ce battement.

Chacun sa part. C’est possible.

S’ils n’entendent pas les mots, qu’ils écoutent le silence. Celui de la fierté de savoir. Celui de la fierté de comprendre. Celui d’avoir été considéré.

Vous entendez ?

Je vous en prie, laissez les lettres classiques reprendre les mots et les silences, laissez les racines du monde plonger en nous.

Dalie

mgthesee1

Intégration: Lysiakrea.com