Open/Close Menu
Dalie Farah et d'autres plumes d'ailes et mauvaises graines

Personne n’a peur des gens qui sourient – de Véronique Ovaldé

41jnNap2FnL._SL500_

Personne n’a peur des gens qui sourient

 Véronique Ovaldé est une écrivaine que j’aime beaucoup lire. Oscillant entre réalisme fantastique et récit à suspense, elle surprend toujours le lecteur par ses intrigues à la fois originales et ciselées.

J’ai écouté ce roman sur la route de mes errances estivales. C’est un régal de rouler en voiture et de se promener à la fois dans une oeuvre et dans un paysage.

Le roman s’amorce sur une fuite féminine aux colorations féministes : une mère organise sa fuite brutale avec ses deux filles. L’art d’Ovaldé est de conduire un récit à vue, comme on navigue à vue ; elle dissimule la construction puissante de son récit dans une langue simple, incisive ; des dialogues à plusieurs sens qui nous portent vers le destin de Gloria. L’écriture de Véronique Ovaldé alterne des descriptions cliniques, des analyses psychologiques toujours fines et complexes. Ce que je préfère, ce sont les fulgurances inouïes qui déplient la nature des personnages ; à ce titre la fin du livre est remarquable. Il est question de peur, d’amour, d’héritage, de lien. Une belle et juste expérience de lecture audio car c’est Véronique Ovaldé qui lit elle-même son livre !

Résumé : https://www.audible.fr/pd/Personne-na-peur-des-gens-qui-sourient-Livre-Audio/2072842565?source_code=ADW30DFT1BkSH122215902S&ipRedirectOverride=true&gclid=CjwKCAjwldHsBRAoEiwAd0JybWNSmaDOFvvs23-gJhYITtOpQAl8FNG__Lf-420Tr75tPbak-ST2HBoCw9YQAvD_BwE

Gloria a choisi ce jour de juin pour partir. Elle file récupérer ses filles à l’école et les embarque sans préavis pour un long voyage. Toutes trois quittent les rives de la Méditerranée en direction du Nord, la maison alsacienne dans la forêt de Kayserheim où Gloria, enfant, passait ses vacances. Pourquoi cette désertion soudaine? Quelle menace fuit-elle? Pour le savoir, il faudra revenir en arrière, dans les eaux troubles du passé, rencontrer Giovannangeli, qui l’a prise sous son aile à la disparition de son père, lever le voile sur la mort de Samuel, le père de ses enfants – où était Gloria ce soir-là ? -, et comprendre enfin quel rôle l’avocat Santini a pu jouer dans toute cette histoire. Jusqu’où peut-on protéger ses enfants?

Dans ce roman tendu à l’extrême, Véronique Ovaldé met en scène un fascinant personnage de mère dont l’inquiétude face au monde se mue en un implacable sang-froid pour l’affronter.

©2019 Éditions Flammarion (P)2019 Éditions Gallimard

De : Véronique Ovaldé

Lu par : Véronique Ovaldé

Durée : 4 h et 58 min

Catégories : RomansContemporains

Intégration: Lysiakrea.com