Open/Close Menu
Dalie Farah et d'autres plumes d'ailes et mauvaises graines

La Page blanche – Entretien avec Emilie Deseliène -« Impasse Verlaine n’est pas un coup de coeur. C’est un coup au coeur. Ce n’est pas un livre coup de poing, c’est un uppercut qui vous prend par surprise et vous laisse un goût de sang dans la bouche. Ce n’est pas un livre feel-good qui fait du bien, c’est la joie, l’humour, l’espoir à l’état pur. » – 05.07.2019

66326098_2611349135563570_1216952046219796269_n

Quand je la vois arriver, j’ai de la tendresse pour cette jeune femme qui porte une innocence ébréchée, une sorte de sagesse enfantine dans les joues rondes et une tristesse calme dans le pas. Sur le web, il n’y a pas son visage, il n’y a pas ce foulard noué dans les cheveux, ces cheveux blonds un peu indécis à se faire malicieux ou mystérieux. Emilie se cache, pourtant, elle a une présence vibrante qui paraît la dépasser, j’ai aimé ça et je lui ai fait confiance. Ces questions montrent une lecture exigeante, amoureuse et intime, exactement comme j’aime. Je suis dans la pièce que je préfère, celle où j’écris, c’est là où je me sens le plus en sécurité et Emilie y a sa place. Elle est en quête d’écriture et comme je la comprends.

Cette demi-heure passée avec elle a été très belle, très juste, cela s’appelle une rencontre.

Parler littérature en donnant une telle valeur à la personne qu’on écoute, c’est rare et je m’interroge sur cette finesse, cette beauté qui ne peut tenir qu’aux études littéraires. Emilie, elle a un truc en plus, je le sais et j’espère un jour pouvoir lire ce qu’elle écrit.

« Dans ce nouvel épisode de La Page Blanche, je reçois Dalie Farah, l’auteure du roman Impasse Verlaine. Si vous me suivez un peu par ici, vous devez savoir que ce roman m’a énormément marquée. . . Je n’ai pas vu ce livre passer sur les réseaux sociaux; aussi, depuis ma lecture, je n’ai de cesse de le conseiller, de le recommander, tant il me semble impossible de passer à côté. Bien sûr, ce n’est pas la première ni la dernière fois que je formule les choses ainsi, mais ici cela me semble encore plus nécessaire que d’habitude. . Impasse Verlaine n’est pas un coup de coeur. C’est un coup au coeur. Ce n’est pas un livre coup de poing, c’est un uppercut qui vous prend par surprise et vous laisse un goût de sang dans la bouche. Ce n’est pas un livre feel-good qui fait du bien, c’est la joie, l’humour, l’espoir à l’état pur. . . Dalie Farah est une auteure magnifique à l’écriture merveilleuse. Sa poésie réaliste nous parle des gens, du quotidien; de la vie, dans ce qu’elle a de plus trivial et de plus beau. Dans la vie, Dalie Farah dégage une force et une lumière qui vous tiennent en respect, tout en vous accueillant les bras grand ouverts.  Une rencontre qui m’a troublée, émue, et que je suis vraiment ravie de pouvoir partager dans ce podcast. On parle ensemble d’Impasse Verlaine, d’intégration, de relation matricielle et d’écriture. C’est un épisode encore très différent de tous les autres, et j’espère de tout coeur que cette nouvelle conversation vous plaira. . . . . 👉 Comme d’habitude, l’épisode est disponible sur toutes les bonnes plateformes de podcast (Apple Podcast, Podcast Addict, Castbox, Spotify, Deezer); je laisse également un lien direct dans ma bio. . . N’hésitez pas à me faire vos retours sur l’épisode, et si ce dernier vous plaît, à laisser une note sur Apple Podcast. . . Bonne écoute ! »

https://podcast.ausha.co/la-page-blanche/lapageblanche7daliefarah

UF33MwysBnUveqIkCNLqqtaO8d2odyWTixB8w9N4_400x400

Intégration: Lysiakrea.com