Open/Close Menu
Dalie Farah -"Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'histoire"

La Guerilla des Animaux ou la prophétie du monde d’aujourd’hui

817703_2dac018f32dd4d2c9c3d456a3e5190ca_mv2_d_2897_2898_s_4_2

La Guérilla des Animaux ou la prophétie du monde d’aujourd’hui

Camille Brunel est aussi un auteur que j’ai rencontré, et qui m’avait fait très mauvaise impression : un jeune fada qui gigote et parle vite et mange vegan. Oh, mes préjugés se sont tous amoncelés et m’ont fait aborder le jeune homme avec beaucoup de précautions.brunel_camille_18_coline_sentenac

Mais faut connaître la bête avant de la dépecer. Et on ne dépèce pas Camille Brunel comme ça.

J’ai dévoré son premier roman, normal, je ne suis pas vegan et il est plein d’animaux.

Je suis souvent septique face au militantisme qui aimerait faire littérature. Pour moi l’acte littéraire nécessite d’abroger toute morale ; ce qui permet d’écrire et de décrire tous types de personnages, et de ne pas confondre tribune journalistique et écriture. Mais ce roman est sans conteste un roman d’aventures pure souche. L’aventure d’une guerre entre l’homme et l’animal, l’aventure d’un groupe d’hommes et de femmes qui n’élève pas l’homme en haut d’une pyramide pour lui donner le droit de mettre à mort toutes les autres vies. Loin de moraliser, le roman axe la vengeance violente et l’acte terroriste comme légitime défense à la suprématie humaine, à la violence systémique que l’homme applique à la faune.

« Parce que ce n’est plus une guerre que nous menons contre les mers, c’est un génocide. Même chose avec les grands singes. Je ne fais aucune distinction entre l’âme perdue d’un orang-outang assassiné et celle d’une gamine chinoise écrasée par une camionnette sur une vidéo de surveillance. »

La lutte radicale est l’ultime solution avant la fin du monde, et Camille Brunel raconte parfaitement la violence instinctive de ceux qui n’ont plus rien à perdre. C’est haletant, drôle, gore. L’épopée d’Isaac Obermann est sanguinaire, idéaliste, puissante, rhétorique. Les diatribes animalistes trouvent leur place dans cette dystopie oraculaire qui a fait vaciller mes habitudes alimentaires et a résolument changé mon regard sur les animaux.

Intégration: Lysiakrea.com