Open/Close Menu
Dalie Farah et d'autres plumes d'ailes et mauvaises graines

La Gazette de Thiers – Interview « Je trouve qu’il y a de la grandeur à ce que nous avons sous les yeux, je pense que chaque créature, c’est un livre, c’est un univers. » 5.06.2019

58961564_310282203195436_702348554441588736_o

Par Sarah Douvizy


Extrait  » C’est important pour vous d’écrire sur le réel ?

  • Je trouve qu’il y a de la grandeur à ce que nous avons sous les yeux, je pense que chaque créature, c’est un livre, c’est un univers. C’est ça qui me fait appétit. C’est pour cela que j’écris. Ce qui compte, c’est la justesse. Je n’aime pas les choses qui ne sont pas incarnées, qui ne sont pas crédibles. Le gens, les vies minuscules, c’est ça qui me fascine. (…) Avoir des lecteurs, quels qu’ils soient, c’est extrêmement émouvant. C’est vraiment quelque chose dont je ne me remets pas. C’est touchant. J’écris, peu importe la finalité. J’ai l’impression d’avoir préparé un super bon plat car les invités sont contents de manger. J’ai la satisfaction d’avoir bien fait les choses.

Intégration: Lysiakrea.com