Open/Close Menu
Plumes d'ailes
&
Mauvaises graines
Paroles, voix et cultures citoyennes

Dieu existe et il s’appelle Petrunya

La beauté de Petrunya est sa laideur en gros plan. La réalisatrice aborde son film par un plan large, en contre-plongée où le corps massif de Petrunya est tassé, limité. C’est l’axe narratif et argumentatif du film : d’où regarde-t-on les gens ? Quel regard rend les femmes insignifiantes ? La vie de Petrunya est…

« Combien de fois revient l’amour ? » Les éternels, de Jia Zhangke.

« Combien de fois revient l’amour ? » Chante l’éphèbe chinois vêtu de synthétique rouge près d’une cage où un lion et une lionne sont enfermés. Il tend une rose en plastique à Qiao qui sort de prison après avoir purgé une peine de cinq ans pour port d’arme illégal. Cinq ans à la place de celui qu’elle…

La favorite ou les jeux de domination… au féminin

La Favorite est un film qui m’a beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé le début avec le côté angle concave et distorsion qui scénarise l’arrivée d’une noble déclassée dans l’univers royal qu’elle ne connaît pas. On se joue d’elle, on la fait tomber dans la boue, la fait passer dans les cuisines où le mouvement de…

Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin l’amour vrai, la vie vraie, le cinéma vrai.

Sans amour, sans amour, qu’est ce que vivre veut dire ? chantent les compagnons de Don Quichotte de la Mancha. Rien. Rien parce que la vie, cité phocéenne, banlieues, foyer, pas d’argent, abandon, c’est la merde. La merde pour Shéhérazade qui baisse le jean et soulève le débardeur pour trente euros, et se laisse baiser pour…

Les Années de Annie Ernaux par la Compagnie Athra : à voir !

Béatrice Chatron est une comédienne qui me bouleverse. Cette femme qui pourrait être de tous les temps avec son corps de gamine et ses cheveux platine d’un autre siècle porte les textes comme j’aime : avec tout son corps. Pourtant, on la sent se dépêtrer avec ce corps-là aussi agile que pesant ; on la sent se…

On se dépêche d’aller au centre Camille Claudel, y a Cécile Gambini et c’est magnifique !

Cécile Gambini a illustré le dernier numéro de Plumes d’Ailes et Mauvaises Graines. On peut aller admirer ses oeuvres jusqu’au 28 avril ! Un échantillon piqué sur le facebook d’Hélène Vial (merci à elle pour l’info !)

Nicolas Leclere, admissible à la prépa animation des Gobelins, on aime !

Nicolas a 16 ans et demi et depuis, depuis, depuis….probablement le ventre de sa mère car maman dessine aussi, il dessine. Il est en terminale S, d’ailleurs, maman est prof de maths. Son rêve à lui est de devenir animateur et réalisateur de film d’animation. On le lui souhaite ! Pour voir – et même admirer…

Séance spéciale au Rio : Human flow de Ai Wei Wei Mercredi 2 mai 14 h

Un projection spéciale du film Human flow est organisée par une de nos plumes d’ailes, une de nos mauvaises graines, il reste quelques places : 4 euros pour les adultes et 1 euro avec le pass étudiant/lycéen. 65 millions de personnes sont jetés par la vie dans un espace insécurisé, au prix dez leur vie,…

Mektoub my love Canto uno « féminins pluriel-les et masculins singuliers »

Mektoub my love  Canto uno « féminins pluriel-les et masculins singuliers »   Le Cantique des cantiques  comme le film d’Abdelatif Kéchiche prend son élan d’une fenêtre. La Bible laisse l’aimée tendre la main à celui qu’elle aime et le film laisse Amin surprendre deux amants qui s’étreignent. Impossible de ne pas penser à la suite du…

Le cyberharcèlement par Inès et Avril, deux collégiennes et en anglais !

Inès et Avril sont donc nos plus jeunes « plumes d’ailes » et je suis ravie qu’elles aient déjà l’esprit « mauvaises graines. » On pense souvent que l’on est impuissant à être et de fait tout est plus grand que soi, surtout quand on est vulnérable et petit. Cette vidéo montre une force et une patience incroyables et…

Phantom Thread : à voir, à broder, à repriser et à méditer.

Phantom thread Aux Ambiances de Clermont-Ferrand, ce samedi soir-là, c’est ciné art et essai version Télérama patiné de nouvel obs mais je suis bien avec Pierre et Claire qui a dû ranger ses béquilles sur le siège devant elle. Il y a un téléspectateur glaireux mais pour le reste, un samedi soir en Auvergne, on…

Andromaque ou l’amour fou – Matthieu Cruciani

La sortie scolaire, je déteste. Je déteste les sandwichs, la route, la promiscuité et compter les élèves comme des bestiaux et les recompter et tiens-toi tranquille et Kevin non et Louis pourquoi t’as fait ça et j’ai dit on va aux toilettes avant. Le baby-sitting culturel où l’on perd en énergie et en paix le…

Intégration: Lysiakrea.com