Open/Close Menu
Dalie Farah et d'autres plumes d'ailes et mauvaises graines

Dieu existe et il s’appelle Petrunya

La beauté de Petrunya est sa laideur en gros plan. La réalisatrice aborde son film par un plan large, en contre-plongée où le corps massif de Petrunya est tassé, limité. C’est l’axe narratif et argumentatif du film : d’où regarde-t-on les gens ? Quel regard rend les femmes insignifiantes ? La vie de Petrunya est…

« Quelque part en mai » par Karine Plassard

J’écris comme je vis En respirant une fois sur deux. La plume s’accélère Et me laisse exsangue. J’écris comme je ris Ou comme je m’émeus. Il y a quelque chose de délétère Dans ce qui harangue. J’écris parfois ici, Lasse de peu, Des mots qui s’enterrent sous le couvercle de ma langue. J’écris aujourd’hui Cherchant…

Intégration: Lysiakrea.com